Home / Sports et business / Transferts: ce que la sanction de la Fifa implique pour le Barça

Transferts: ce que la sanction de la Fifa implique pour le Barça

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a confirmé hier, en appel, une décision qu’elle avait rendue en première instance le 2 avril dernier et que nous avions alors commentée dans ces colonnes.

Le club catalan est en effet accusé de ne pas avoir respecté les règles en vigueur relatives au recrutement de joueurs mineurs, ce dont le FC Barcelone se défend.

L’appel introduit par le club en avril dernier suite à la décision de première instance rendue par la FIFA ayant eu un caractère suspensif, le FC Barcelone en a profité pour se montrer très actif sur le marché des transferts. En effet, depuis début juillet, les Catalans ont recruté Luis Suarez (81 millions d’euros), le Français Jérémy Mathieu (20 millions d’euros), Ivan Rakitic (18 millions d’euros), Thomas Vermaelen (15 millions d’euros), Claudio Bravo (12 millions d’euros), Marc-André Ter Stegen (12 millions d’euros) et Alen Halilovic (2,2 millions d’euros).

Le FC Barcelone aura aussi acté les départ d’Alexis Sanchez (37,8 millions d’euros), Fabregas (33 millions d’euros), Bojan (5 millions d’euros) et Jonathan Dos Santos (2 millions d’euros), de telle sorte que le total de ses dépenses en recrutement pour la saison 2014/15 (recettes déduites) est à la date d’aujourd’hui de 82,4 millions d’euros.

Le club catalan qui vient d’enregistrer la saison dernière le chiffre d’affaires le plus élevé de son histoire avec 530 millions d’euros, dégageant un bénéfice opérationnel de 41 millions d’euros, reste aussi sur 4 saisons fortement bénéficiaires.

Bien que restant endetté à hauteur de 287 millions d’euros, le FC Barcelone pointe, selon le dernier rapport du cabinet Deloitte, au deuxième rang des clubs les plus riches du monde derrière le Real de Madrid.

C’est donc un club à l’histoire sportive hors du commun, aux finances saines (selon les critères du Fair-Play Financier de la FIFA) et au centre de formation (de jeunes joueurs mineurs) comptant parmi les plus performants au monde, qui se trouve frappé d’interdiction de recrutement.

Le FC Barcelone s’est vu donner 90 jours pour régulariser la situation des joueurs mineurs concernés, a été sommé de verser une amende de 450.000 francs suisses (soit quelques 370.000 euros) et a vu son interdiction de recrutement être arrêtée pour la période courant du 31 août 2014 au 1er janvier 2016. Concrètement, le club catalan ne pourra pas recruter de nouveaux joueurs lors des mercatos d’hiver 2014/15 et d’été 2015/16.

Nul doute que le FC Barcelone, qui a 21 jours pour contester la décision de la FIFA devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne, n’en restera pas là.

A suivre donc.

[Lire la publication originale]

A propos Thierry Granturco

Thierry Granturco est avocat aux Barreaux de Paris et de Bruxelles, spécialiste de droit du sport. Il est actif dans le milieu du football professionnel depuis plus de 20 ans après avoir lui-même joué à haut niveau à l'Olympique Lyonnais (OL).

Vous devriez également lire

Affaire Aubameyang : peut-on mandater une agent de joueur par e-mail ?

Des années après les faits, le transfert de Pierre-Aymeric Aubameyang de l’AS Saint-Etienne (ASSE) au …