Home / Sports et business / « Platini savait très bien qu’il allait prendre des coups »

« Platini savait très bien qu’il allait prendre des coups »

Les autorités judiciaires font leur boulot, explique Thierry Granturco, avocat, spécialiste du droit du sport. Ceux qui ont été arrêtés, manifestement, parlent. La Fifa est maintenant atteinte à son sommet puisque M.Blatter est soupçonné à son tour d’actes particulièrement graves. Aujourd’hui, Michel Platini est témoin. Sepp Blatter est inculpé, c’est une grande différence. Quand Michel Platini s’est lancé dans la course à la présidence de la Fifa, je pense qu’il savait très bien qu’il allait prendre des coups bas. Ça fait 17 ans qu’il navigue dans les instances dirigeantes de la Fifa. Je n’imagine pas que Michel Platini se soit lancé sans avoir anticipé le fait qu’il allait prendre des coups. C’est juste impensable. L’homme est trop intelligent et il est trop bien conseillé pour savoir qu’en allant en frontal avec Sepp Blatter, il allait prendre des coups. Protège-tibias ou pas.

[Lire la publication originale]

A propos Thierry Granturco

Thierry Granturco est avocat aux Barreaux de Paris et de Bruxelles, spécialiste de droit du sport. Il est actif dans le milieu du football professionnel depuis plus de 20 ans après avoir lui-même joué à haut niveau à l'Olympique Lyonnais (OL).

Vous devriez également lire

Me Granturco interviewé par la Nouvelle République sur les conséquences du coronavirus sur le foot

Contrats des joueurs, relations avec les diffuseurs… L’arrêt du championnat a créé « un vide …